Foire aux questions


Les réponses à vos questions


Q: Nous ne pouvons pas effectuer d’inspection à l’endroit où la conduite passe sous une route. Le système C-SCAN peut-il inspecter cette section?

R: Oui. Il peut inspecter à travers une couche de macadam/revêtement noir. Si la circulation est active, vous pouvez effectuer un relevé de chaque côté de la route. Cela vous donnera une indication de la qualité du revêtement sur la largeur de la route.


Q: Il y a un champ avec un troupeau. Nous ne voulons pas y effectuer d’inspection car le fil (CIPS) sera cassé. Comment pouvons-nous inspecter ce champ?

R: Vous pouvez soit amener le C-SCAN dans le champ, soit, si le troupeau est « hostile », choisir un point d’inspection de chaque côté du champ. Cela vous indiquera si vous avez besoin ou non d’aller dans le champ pour localiser tout défaut éventuellement détecté.


Q: Notre conduite traverse un marécage qui est toujours sous au moins 20 cm d’eau. Notre méthode actuelle n’y permet pas d’inspection. Est-ce possible avec ?

R: Le système peut être immergé jusqu’à 600 mm donc, oui, vous pouvez inspecter votre marécage.


 

Q: Nous avons deux conduites parallèles se croisent. Cependant, nous n’arrivons pas à trouver l’une des intersections. Comment pouvons-nous la localiser?

R: Marchez entre les deux conduites avec le système C-SCAN. Quand vous passerez sur l’intersection, le indiquera «dessus».


Q: Nous avons un problème au niveau de l’inspection de deux conduites parallèles qui sont si proches l’une de l’autre qu’elles se touchent et les intersections sont enterrées. Comment pouvons-nous les inspecter?

R: Si elles sont proches à ce point et qu’elles se croisent, vous pouvez les traiter comme une seule et même conduite. Effectuez votre inspection normalement. Les défauts détectés pourront appartenir à l’une ou l’autre. Il n’est pas possible (par aucune méthode) d’effectuer la distinction entre ces deux conduites. Il serait, cependant, impossible de n’excaver que l’une des deux!


Q: Nos conduites en croisent une autre qui ne nous appartient pas. Comment savoir si elles se touchent?

R: Si les conduites se croisent, déconnectez au niveau de l’intersection. Inspectez votre conduite. Si vous obtenez un défaut dans la zone d’intersection, prenez un autre relevé sur l’autre conduite. Si vous obtenez un relevé, les deux conduites se touchent.


Q: Nous pensons qu’une conduite que nous devons inspecter a «coulé» en raison de l’humidité du sol. Il y a risque de contrainte sur la conduite. Comment pouvons-nous le vérifier?

R: TPrenez des relevés de profondeur le long de la section de conduite. Ils devraient indiquer s’il y a courbure et à quel degré. Pour cela, vous pouvez utiliser le «mode d’intervalle rapproché» sur le 2101.


Q: Nous devons dresser une carte du réseau que nous inspectons. Existe-t-il un moyen de le faire ?

R: Etant donné que le 2010 possède un GPS intégré (vous pouvez utiliser un GPS externe avec le modèle 2000), le rapport effectué par comprend un graphe GPS. Vous pouvez soit mettre ce graphe à l’échelle et le superposer à votre carte, soit prendre les relevés de latitude et de longitude (également imprimés) et les saisir dans un système GIS.


Q: Notre conduite comprend un joint isolant (JI). Comment pouvons-nous l’inspecter?

R: Un JI interrompra le flux de courant. Vous pouvez soit le contourner par pontage si vous avez besoin de faire une inspection continue, soit relier un côté à un point de terre pratique et effectuer votre inspection jusque là. Si le JI n’est pas ponté ou mis à la terre, l’inspection indiquera une atténuation accrue quand vous en approcherez. Ceci est dû au fait que le courant quitte la conduite avant le JI.


 

Q: Nous utilisons le 2000 et avons un problème. Quand nous inspectons une conduite dans un sol à très haute résistance (désert), un courant injecté de 800mA, utilisant un déversoir comme terre, ne peut pas atteindre le premier poste d’essai (à 1 km). Comment pouvons-nous inspecter cette conduite si le signal C-SCAN ne peut pas aller jusque-là (nous perdons tout après environ 200m)?

R: Cela indique que vous avez un problème grave dans les 200 premiers mètres. Si les atténuations sont toutes élevées, le revêtement est complètement détruit et l’inspection de la conduite est une perte de temps car elle est entièrement défectueuse (au moins les 200 premiers mètres). Si vous n’avez qu’une seule atténuation très élevée, elle indique un problème très grave à cet endroit. Commencez par le rectifier avant de poursuivre l’inspection. Ce défaut empêchera la PC de faire son travail sur le reste de la conduite. Il est donc important qu’il soit rectifié dès que possible.